LE PARCOURS SPECTACLE

 

Dès votre entrée dans la Cité du Train, vous voici plongé dans les couloirs de l'histoire, trouvant dans chaque dédale l'impact du transport ferroviaire dans la vie quotidienne des français. 27 matériels s'ouvrent à votre mémoire comme un livre sur le passé.

Et pour appuyer cette magique et brutale remontée du temps, un son et lumière vous transporte dans l'émotion d'antan.

6 thèmes illustrent "l'âge d'or du chemin de fer" : le chemin de fer et les vacances, le chemin de fer et la montagne, les trains officiels, le chemin de fer et la guerre, les cheminots et l'univers du voyage.

 

LE CHEMIN DE FER ET LES VACANCES

Dès les premières lignes de chemin de fer, sur Paris - Saint Germain et Paris - Versailles, le train apparaît comme un mode de transport privilégié pour les voyageurs en quête de dépaysement. À cette époque, les nobles et les bourgeois restent toutefois les principaux bénéficiaires de l'essor du rail.

C'est en 1936, plus de cent en après la naissance du chemin de fer en France en France, que l'adoption de la loi sur les congés payés marque le vrai début du tourisme de masse. Dans le cadre de l'évocation des départs en vacances, la Cité du Train expose deux matériels qui ont transporté de nombreux "premiers" vacanciers sur les bords de mer ou les stations d'hiver.

Les matériels exposés :

  • Micheline XM 5005, Compagnie des Chemins de Fer de l'Est, 1936

  • Voiture voyageurs Mixte C5Dt 14068, Compagnie du Paris-Orléans, 1911

LE CHEMIN DE FER ET LA MONTAGNE

Pour permettre aux matériels de desservir toutes les régions montagneuses aux dénivelés importants, tout en affrontant une météo hostile, les ingénieurs ont développé un arsenal de solutions dont la voie métrique.

Pour la desserte de la vallée du Mont-Blanc, la compagnie PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) commande des fourgons automoteurs, des voitures voyageurs, des wagons et des chasse-neige adaptés à la région.

Les véhicules motorisés, quant à eux, ont été commandés aux chantiers de la Buire à l'occasion de la mise en service de la ligne. Vous en découvrirez deux à la Cité du Train.

Les matériels exposés : 

  • Fourgon automoteur Z 209, ligne de Chamonix, Compagnie du P.L.M, 1901

  • Tombereau automoteur ZS 1420, ligne de Chamonix, Compagnie du P.L.M, 1920

  • Chasse-neige ZR1 Aurillac, Compagnie du Paris-Orléans, 1909

  • Locomotive à vapeur 141 Mikado n° 5.452, Compagnie du Paris-Orléans, 1911

 

LES TRAINS OFFICIELS

À l'époque de la grande révolution ferroviaire, tous les souvenirs européens ont voyagé dans un train spécialement conçu pour eux. Aujourd'hui, les déplacements officiels du Président de la République s'effectuent plus rarement en train. Et quand c'est le cas, le premier citoyen de France voyage en simple client de la SNCF, à bord d'un TGV.

L'évocation des trains officiels à la Cité du Train se compose d'une locomotive du réseau PO (Paris-Orléans) remorquant une voiture du train impérial, et de la voiture PR1 construite pour les besoins du transport du plus haut personnage de l'Étant au début du XXe siècle.

Les matériels exposés : 

  • Locomotive à vapeur 121 A 340 Forquenot, Compagnie du Paris-Orléans, 1883

  • Voiture-salon des aides de camp n° 6 du Train Impérial, Compagnie du Paris-Orléans, 1856

  • Voiture-salon Présidentielle PR1, Présidence de la République Française, 1913

 

LE CHEMIN DE FER ET LA GUERRE

Témoin des heures difficiles durant les événements de 1870, des deux guerres mondiales, transportant sur le front matériels et forces vives, favorisant les actions de la résistance, et malheureusement aussi les horreurs de la déportation, le chemin de fer est intimement lié à notre histoire.

La Cité du Train consacre évidemment une place importante au matériel utilisé durant les différents conflits armés. Vous y découvrirez un locotracteur de la Première Guerre, une voiture pour les troupes, une locomotive à vapeur couchée sur le flanc évoquant les actions de la Résistance, un wagon porte-char, et un autre présenté comme un devoir de mémoire pour que l'on n'oublie pas la déshumanisation des transports vers les camps de déportation.

Les matériels exposés :

  • Locotracteur ALVF Crochat, 1916

  • Locomotive à vapeur Consolidation 140 A 259, Compagnie des Chemins de Fer du Nord, 1928

  • Voiture voyageurs B8 py 135, Compagnie des Chemins de Fer du Nord, 1909

  • Wagon plat Rt Zy 16241, War Departement, 1918

  • Wagon couvert KKwf 100 179, Réseau de l'Etat, 1924

 

LES CHEMINOTS

Les anciennes compagnies ont recruté des milliers d'hommes et de femmes depuis l'ouverture des premières lignes. La SNCF, quant à elle, a recensé jusqu'à 500 000 employés travaillant au service de l'exploitation, du commercial, de l'équipement, du matériel, des bureaux d'études, des services de maintenance et de tous les autres services qui concourent au "fonctionnement du chemin de fer.

Depuis, les métiers ont évolué. Il suffit de se promener à la Cité du Train pour constater les pas réalisés au fil du temps. Nous avons tenu à présenter dans le musée plusieurs fonctions dont le mécanicien (conduite) et le chauffeur qui assurait l'approvisionnement en combustible du foyer, au côté de la 241 A 1, première locomotive de type Mountain d'Europe.

Matériels exposés : 

  • Locomotive à vapeur Mountain 241 A 1, Compagnie des Chemins de Fer de l'Est, 1925

  • Draisine à pompe, 1860

  • Wagon couvert à bogies Kywf n°267 901, Compagnie des Chemins de Fer du Nord, 1918

 

L'UNIVERS DES VOYAGES

Pour répondre à la demande professionnelle et privée, aux exigences de confort des familles riches et aux volontés d'économie d'une plus grosse partie de la population, les compagnies de chemin de fer ont redoublé d'efforts pour satisfaire les attentes. Durant plusieurs dizaines d'années, elles ont proposé à leur clientèle trois classes de service et ce, jusqu'en 1956.

À la Cité du Train, vous pourrez admirer différentes voitures. Du confort proche du minimum avec une voiture ayant circulé sur le réseau Alsace-Lorraine au luxe de la Compagnie des Wagons-Lits, créée en 1872 par Georges Nagelmackers et qui mettra en service, une dizaine d'années plus tard, le célèbre "Orient-Express".

Les matériels exposés : 

  • Locomotive à vapeur Bourbonnais 030 1423, Compagnie du P.L.M, 1854

  • Voiture de 4ème classe A.L 20044, Réseau ferroviaire d'Alsace-Lorraine, 1907

  • Voiture-restaurant n°3348, Compagnie Internationale des Wagons-Lits, 1928

  • ​Locomotive à vapeur 030 TA 628, Compagnie des Chemins de Fer de l'Ouest, 1874​

  • Voiture à Impériale B9 20303, Réseau de l'Etat, 1891

  • Motrice de métro Sprague M 1354, RATP, 1935

  • Voiture de 3ème classe C11 24701 Arts Déco, Compagnie des Chemins de Fer du Nord, 1924

  • Voiture-lits LX 3532, Compagnie Internationale des Wagons-Lits, 1929

  • Voiture Pullman 4018, Compagnie Internationale des Wagons-Lits, 1926

  • Locomotive à vapeur Atlantic 221 A 30, Compagnie des Chemins de Fer du Nord, 1905

CITÉ DU TRAIN

PATRIMOINE SNCF

2 rue Alfred de Glehn
68200 Mulhouse - France
+33 (3).89.42.83.33

message@citedutrain.com

Suivez-nous sur

Ils nous soutiennent

SNCF-blanc.png
certificat-excellence-tripadvisor-blanc.